Accueil Nos formations

S'initier à la soudure à l'arc

 

La soudure à l'arc reste le procédé de soudage le plus utilisé par les particuliers. Les consommables et les postes de soudure se trouvent facilement dans la plus part des quincailleries à un coût modeste. Ainsi, le bricoleur pourra rapidement s'équiper avec un investissement allant de 80 à 300 €. Une formation de départ reste cependant indispensable afin d'être rapidement opérationnel. Nous proposons des modules d'initiation permettant à l'apprenti soudeur d'être rapidement opérationnel.

Lire la suite...

Soudure ARC baguette rutile/basique (navale)

 

Définition du Procédé ARC :

Le soudage à l'arc à l'électrode enrobée est réalisé à partir d'un arc électrique créé et entretenu entre l'âme métallique de l'électrode et la pièce à souder. Après refroidissement le cordon de soudure est recouvert d'un laitier protecteur qui se détache plus ou moins facilement. Un générateur électrique fournit le courant continu ou alternatif avec une intensité variant de 30 à 400 ampères en fonction de différents paramètres comme le diamètre de l'électrode, la nature de l'enrobage, la position de soudage, le type d'assemblage, la dimension et la nuance des pièces à assembler.

 

Domaine d'utilisation: 

On utilisera la baguette Rutile pour une soudure sur tôle, petit tube carré ou encore sur tout travaux de petite métallerie. A l’inverse on se servira de la baguette Basique, dite dure pour des travaux de haute sécurité, haute pression, des tubes de grosse épaisseur ou des travaux de tuyauteries, chaudronnerie.

 

La baguette rutile, dite souple se plie si on le tort, à l’inverse de la baguette basique qui elle sous l’effet de forte pression, elle se cassera.


Électrode RUTILE : Ferronnerie, Métallerie travaux légers
Ex : Portail, grille nacos, porte métallique etc.....
La baguette rutile est plus souple et mobile que la baguette Basique.

Électrode BASIQUE : travaux de chaudronnerie, Tuyauterie industrielle.
La baguette basique est généralement utilisée pour des travaux
de hautes résistances.

Charpente métallique, pont, fabrication et réparation de grue, travaux sur godet de GCB etc.....
Tuyauterie pétrole, thermique, nucléaire, haute et basse pression.

Soudure TIG + ARC sur tube inox/acier (pétrochimie, nucléaire)

Le TIG (Tungstène Inerte Gaz) est une soudure sous gaz Argon.

Soudure utilisée en première passe de pénétration sur tube, en travaux de Pétrochimie,
Thermique, sur tuyauterie de Haute et Basse Pression. En nucléaire et fabrication de barge pétrolière.

 

BASE D’EXECUTION :

1er passe Argon, remplissage et finition Baguette Basique suivi d’un contrôle radio (qualité d’exécution de la soudure).

 

Soudure tout TIG sur tube inox/acier (thermique) HP-BP

Soudure sous gaz inerte (Argon), réalisée en une seule passe avec protection interne Azote.

Soudure utilisée en Alimentaire, Distillerie, Centrale Thermique, Nucléaire petite tuyauterie inox.
Soudure sur tube, matière Acier. Tôle, mécanique.

Le procédé TIG est utilisé de façon courante dans les industries chimiques ou pétrochimiques.

  • Pour la réalisation d’ouvrages alimentaires
  • Dans la chaudronnerie d’acier inoxydable
  • Dans l’industrie aéronautique, nucléaire et spatiale
  • Pour la carrosserie

Plus généralement, les entreprises travaillant des matériaux à base d’acier inoxydable et d’alliages légers. Il permet un assemblage homogène et hétérogène de tous les métaux (aluminium, acier, inox) et alliages (nickel ou cuivre), même les plus délicats (titane, tantale, zirconium…..).

 

 

 

Soudure tout TIG sur aluminium

Soudure utilisée pour petite tôle, carrosserie, réparation bloc moteur alu, cadre de moto, jante Alu, fabrication et réparation de bateaux.

Plus d'articles...

Page 1 sur 2

<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>